offre d'achat

L’offre d’achat

Depuis le début de mes recherches c’était la première fois que j’allais faire une offre d’achat. Heureusement je pouvais compter sur le chasseur d’appartement. Il faisait le lien entre l’agence (coté représentant du vendeur) et moi même (acheteur). Le prix affichait pout cet appartement de 76 m² était de 179 000 euros. Un prix déja correct mais avec mon budget et mes calculs je ne pouvais pas me permettre d’acheter à ce prix la. Il fallait que je demande moins.

Première offre

Ma première offre d’achat fut à hauteur de 170 000€ soit une baisse de 9 000€. Nous avons commencé avec un prix assez bas pour pouvoir monter petit à petit.

Cette première offre a été refusé par le vendeur. Le chasseur d’appartement est revenu vers moi en me disant que le vendeur ne souhaitait pas aller en dessous de 175 000€.

Deuxième offre

175 000€ était un prix qui me convenait, je rentrais quasiment dans mon budget et au niveau de la rentabilité, on était pas mal. Mais j’ai voulu demander un encore un peu moins. Dans les documents que nous avait communiquer l’agence, il y avais le diagnostic pour le gaz. Dans ce diagnostic, il apparaissait une anomalie de type A2. Ce qui signifie que c’est une anomalie qui devra etre corriger, mais le risque n’est pas trop élevé. D’autant plus que dans mon cas, c’était une bouche d’aeration située en bas d’une porte qui « pouvait » etre obstruée, donc rien de bien grave.

C’est gagné !

J’ai donc demandé une remise de 1000€ pour ce defaut. Ma deuxième offre d’achat était donc de 174 000€. Les vendeurs ont accéptés. C’est le chasseur d’apparement qui s’est occupé de faire les négociations, je ne sais donc pas trop comment elles se sont passées mais le résultat était la. L’offre avait été accéptée !

La prochaine étape, était de faire, au plus vite, des devis par les artisants. Ceci pour avoir une idée plus précise du montant des travaux. En effet le prix des travaux aller être important pour déterminer le montant que j’allais demander à la banque et pour voir si ma rentabilité locative était toujours correcte.

Avec un peu de recul aujourdhui, je me dit que je n’ai pas fait LA MEILLEURE affaire du siècle, mais le prix était très correct pour le secteur. L’appartement avait beaucoup de qualité, et surtout, j’ai me suis lancé dans l’aventure !

Ca fait peur !

Il faut que vous sachiez, que faire une offre d’achat était une de mes principale apréhension. N’ayant jamais investi au-paravant et de nature à bien réfléchir à tous les choix que je fait, j’avais tendance à chercher le bien parfait, qui collait en tout point à l’ensemble d emes critères. Il faut savoir qu’un appartement ne sera jamais parfait, il y aura toujours des choses qui n’iront pas. Mais mieux vaut un appartement avec quelques defauts que rien du tout.

En faisant l’offre j’avais peur d’avoir fait le mauvais choix. Je me posait plein de questions sur toutes les étapes qui allait suivre. Mais l’offre était accéptée et j’allais continuer avec cet appartement !

Le fait d’etre passé par un chasseur d’appartement m’a obligé à faire des choix sur des appartements. Vu que j’avais engagé cette personne pour faire les recherches à ma place, je n’avais plus d’excuse pour ne pas faire d’offre.

La période de recherche avec le chasseur d’appartement a été relativement courte (3 semaines à peine). Je ne regrette en rien ce choix car il m’a fait avancer dans mon projet et m’a permis sauter le pas que je redoutais le plus.

Il fallait désormais que je trouve des artistans pour avoir des devis.

A retenir

  • Commencez toujours assez bas vos offre d’achat, pour pouvoir avoir une marge de manoeuvre par la suite
  • Utilisez des éléments concrets pour expliquer votre offre d’achat et avoir un point supplémentaire (devis, diagnostic, …)
  • Si c’est une étape qui vous fait peur, faites vous aider dans vos démarches. Cela a un cout mais vous fait avancer

Dites nous dans les commentaires quelles sont vos astuces pour négocier lors de vos offres d’achat.

Laisser un commentaire